Natation : Michael Phelps s’est-il trompé en revenant à la compétition ?

Quand Michael Phelps a pris sa retraite après les Jeux Olympiques de Londres, qui ont fait de lui l’athlète le plus titré et médaillé de l’histoire des J.O. (18 titres olympiques), le Kid de Baltimore quittait le monde des bassins avec le statut de légende à l’âge de 27 ans. Mais deux ans plus tard, l’envie de revenir fut trop forte pour l’Américain. Entre détente au golf et contrats publicitaires à assurer, le meilleur nageur du monde s’ennuyait dans sa nouvelle vie. La joie de gagner lui manquant trop, en avril 2014, Phelps revient à la compétition lors du Grand Prix de Mesa en Arizona.

Un retour à la hauteur, puisque l’élève de Bob Bowman obtient une belle seconde place sur 100 m papillon, derrière son ami et compatriote Ryan Lochte. Phelps enchaîne avec des victoires au meeting de Charlotte (toujours en 100 m papillon) et remporte le 100m papillon, le relais 4x200m nage libre, et le 4x100m 4nages en août aux Championnats Pan Pacific en Australie.

A cette date-là, il ne fait plus aucun doute que le comeback de Phelps s’apparente à une belle idée contrairement au cas de Ian Thorpe pour ne citer que lui. Mais en octobre 2014, la Fédération américaine de natation annonce avoir suspendu pour 6 mois le nageur américain, pour conduite en état d’ébriété dans le Maryland. Entré en cure de désintoxication, Phelps accepte de ne pas représenter les États-Unis aux Mondiaux 2015, à Kazan en Russie en août prochain suite à cette sanction. Un gros coup dur pour lui.

A la fin de sa suspension en avril 2015, Phelps parvient à prendre sa revanche sur Lochte cette fois-ci en 100 m nage libre à Mesa. Mais le champion affiche encore ses limites. Comme au Grand Prix de Charlotte ce week-end, où sur sa spécialité le 200 m papillon, il ne s’est contenté que de la 7e place (2:00.77) en finale loin du vainqueur Chase Kalisz (1:57.58). Il n’est pas parvenu non plus à se qualifier pour la finale du 200m 4 nages, signant le 9e temps des séries.

Le chemin est encore long pour que Phelps retrouve sa suprématie sur le monde de la natation. Son objectif reste clair et précis : se qualifier pour le plus de disciplines possibles aux Jeux Olympiques de Rio 2016 et retrouver le goût de l’or. Un beau challenge pour prouver que son retour état au final une très bonne idée.