André De Grasse : la nouvelle flèche du sprint mondial !

Énorme sensation ce week-end dans le monde de l’athlétisme !! Un jeune canadien de 20 ans, inconnu du grand public, est parvenu à réaliser des temps incroyables à l’occasion du championnat d’athlétisme de la NCAA à Eugene (Oregon).

Son nom : André De Grasse. Cet athlète, originaire de l’Ontario, a d’abord couru la distance reine du 100 m en 9 sec 75, soit un centième de moins que la meilleure performance mondiale de l’année réalisée par l’Américain Justin Gatlin. Il a ensuite, une cinquantaine minutes plus tard, claqué un temps de 19 sec 58 sur 200 m dégageant une image de totale sérénité. De quoi laisser le public sans voix, lui qui ne s’attendait pas à voir ce genre de chrono être réalisé durant cette compétition. Du grand art !!

[youtube id=”Xb3O6r6n4x4″]

[youtube id=”fMESf18KA_o”]

Même si les deux chronos ne seront pas homologués en raison d’un vent trop favorable durant les courses (2,7 m/s alors que la limite se situe à 2 m/s), il n’en reste pas moins que André De Grasse a impressionné et se place désormais comme un sérieux concurrent dans la cour du sprint mondial, aux côtés des Usain Bolt et consorts.

Des soupçons vont bien évidemment se porter sur les résultats de l’étudiant de USC (University of Southern California). Comment atteindre un tel niveau alors que vous n’aviez pas de grandes références à votre actif (demi-finaliste sur 200 m aux Jeux du Commonwealth en 2014). Le dopage n’étant pas loin dans les esprits des médias.

Mais le jeune canadien ne sort pas de nulle part, au contraire. Il avait déjà passé la barre des 10 secondes (9 sec 97) sur 100 m en mai dernier lors des championnats de son université. Considéré comme le futur Donovan Bailey dans son pays, ce fan de basket écrase les catégories de son âge depuis quelques années.

Alors, va-t-on entendre encore parler de lui dans les années futures ou est-ce un simple effet de paille pour un athlète qui n’arrivera pas à confirmer ? Ou tient-on le potentiel rival d’Usain Bolt ? Réponse dans les mois à venir.