Zoom sur le “Mondial la Marseillaise”, l’indémodable concours de pétanque marseillais !

Considéré comme une institution dans les esprits des marseillais, le Mondial à pétanque la Marseillaise a débuté dimanche dernier dans les allées du Parc Borély de Marseille. Cette compétition est la plus grande réunion de “boulistes” dans le monde.

Créé en 1962 sous l’initiative de Paul Ricard (le fameux créateur du pastis du même nom), qui désirait avoir une manifestation populaire sportive d’envergure dans la cité phocéenne, ce tournoi réunit le monde professionnel et amateur du “sport de loisir” préféré des provençaux.

Depuis la première version qui avait enregistré la participation de 1 164 joueurs, la Marseillaise a grandi, devenant la référence internationale du jeu de boules. C’est en partie pour cela que le concours a pris l’appellation “Mondial” il y a plus de 10 ans.

Pour 2015, la 54e édition a réuni encore 12 000 fidèles, qui ont bravé la canicule pour s’adonner à leur sport préféré. Ils sont venus tous azimuts, du Maroc aux Etats-Unis en passant par l’Australie, pour venir se confronter aux triplettes tricolores. Le tout dans un bon état d’esprit, ce qui fait le charme principal de cette épreuve. L’apéritif étant le meilleur moyen d’oublier la défaite et de s’ouvrir à de nouvelles cultures.

Si les Français gardent la mainmise sur le trophée, des nations étrangères comme Madagascar, ont été toutes proches de remporter la Marseillaise. En 2014, la triplette malgache (Falimanantsoa, Rahaingoson, Randrianandrasano) s’était inclinée en finale contre l’équipe des Bouches du Rhône Garagnon-Bauer-Delys (9-13). 

A Marseille, ce concours est vécu comme une Coupe du Monde de football. L’enthousiasme qui y règne offre des moments de convivialité, la priorité recherchée par les participants.

Si Jean-Marc Foyot le parisien dit “Marco”, recordman de victoires au Mondial (6 fois), s’est fait sortir par Henri Lacroix (multiple champion du monde et vainqueur en 2001 de la Marseillaise) et son équipe au stade des 1/8e de finale cette année, il reste du beau monde en course pour la victoire.

La finale des hommes (car il y aussi une épreuve femmes) se déroulera sur le mythique Vieux-Port de Marseille jeudi à 21 h (retransmis en streaming sur le site de France 3 Provence-Alpes). Inscrivez-vous y dès l’année prochaine !