Tour 2015 : La sensation venue d’Erythrée Daniel Teklehaimanot nouveau maillot à pois rouges !

Ce Tour de France 2015 est l’occasion de voir une nouvelle nation se présenter dans le peloton : l’Erythrée. Ce petit pays situé en Afrique du Nord-Est comprend deux représentants pour la première fois sur la Grande Boucle : Daniel Teklehaimanot et Merhawi Kudus. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les deux coureurs reçoivent des encouragements formidables de la part du public au bord des routes chaque jour. Une logique, vu que le cyclisme s’impose comme le sport roi en Erythrée, bien loin devant le football !

Faisant partie de l’équipe africaine MTN-Qhubeka (5 coureurs d’origine africaine au sein de cette formation) invitée sur le Tour de France, ces cyclistes vivent un rêve éveillé en participant à cette épreuve. Et le rêve est devenu encore plus fort pour le prometteur Daniel Teklehaimanot, qui s’est emparé du maillot à pois de meilleur grimpeur au cours de la sixième étape entre Abbeville et Le Havre !

Il avait déjà montré ses qualités de grimpeur en remportant le maillot distinctif lors du Critérium du Dauphiné ! Mais porter ce maillot si cher au peloton, sur la plus belle course cycliste du monde, procure des sensations encore plus fortes !

Il n’est pas dit que Teklehaimanot pourra garder sa tunique encore très longtemps, le profil du parcours va s’élever dans les prochains jours. Mais le simple fait d’endosser ce maillot à pois rouges ce vendredi va remplir de bonheur l’Erythrée entière. Et rien que pour cela, ce pays a déjà réussi son Tour.