Tour de France : Peter Sagan « l’éternel deuxième » !

Des fois ça gagne, des fois « Sagan » pas. Bon le jeu de mots est facile nous l’avouons. Mais il représente parfaitement ce Tour de France 2015 pour le Slovaque Peter Sagan. En finissant à la deuxième place de la 16e étape entre Bourg-de-Péage et Gap, le maillot vert termine pour la 5e fois de cette 102e édition de la Grande Boucle à cette terrible position !

Le sprinter-puncheur n’était pourtant pas aussi déçu qu’il pouvait l’être à l’arrivée, même si une pointe d’ironie pouvait ressortir de ses propos « Je suis encore passé très près, mais je suis content parce que je visais la deuxième place, rigole-t-il. Non, je plaisante. En vérité, je ne sais pas ce que je peux faire de mieux. J’ai tout essayé.» 

Quand la télévision chinoise le questionne sur son tempérament toujours offensif, Sagan réplique avec humour : « C’est parce que j’ai des grosses couilles ». 

Tout essayer, c’est le principe qu’a adopté Peter Sagan. Auteur d’une descente spectaculaire dans le Col de Manse, le cycliste de la formation Tinkoff-Saxo a failli rattraper son retard sur Ruben Plaza Molina, le vainqueur du jour. Mais l’Espagnol était bien trop loin.

Depuis sa dernière victoire sur le Tour (le 5 juillet 2013 lors de la 7e étape à Albi), le Slovaque a réussi à se glisser dans le top 5 d’une étape à 23 reprises. Dont dix fois cette année. A force de persévérance, Peter Sagan devrait obtenir le prix du super-combatif de ce Tour de France 2015. Pas sûr que cela ne console celui à qui il reste une seule chance de remporter une étape. Ce sera à Paris sur les Champs-Elysées le 26 juillet prochain.