Tour de France : Une moto exclue de la Grande Boucle pour avoir fait chuter Jakob Fuglsang !

Si vous avez suivi la 18e étape du Tour de France 2015 qui arrivait à Saint-Jean-de-Maurienne, vous avez dû être enthousiasmé par la victoire française signée Romain Bardet (AG2R La Mondiale). Mais le tournant de l’étape s’est peut-être joué à cause d’un accident provoqué par une moto. Alors que l’échappée abordait l’ascension du Col de Glandon, le Danois de la formation Astana Jacob Fuglsang, présent dans la tête de course, a été renversé par la moto d’un photographe.

Au moment où le 18e du classement général se décalait sur la droite de la route pour observer ses adversaires, le deux-roues l’a percuté le faisant tomber de son vélo. Quelques mètres plut tôt, le même transport avait failli faire chuter le Candien Ryder Hesjedal également dans l’échappée. Au moment où Fuglsang tombait par terre et mettait un peu de temps à se relever, Bardet était parti à l’attaque pour aller chercher la victoire.

A l’arrivée, le coéquipier de Vicenzo Nibali ne cachait pas son mécontentement, lui qui se sentait capable d’accompagner Romain Bardet pour lui disputer la victoire finale : « C’est un scandale, je suis vraiment en colère ! »

La moto 538, appartenant à l’ASO organisateur du Tour de France, a été suspendue avec effet immédiat des routes de la Grande Boucle « pour conduite dangereuse ayant provoqué la chute d’un coureur ».  

Un incident qui rappelle le douloureux souvenir du Tour 2011, qui avait été le théâtre d’une chute spectaculaire du Néerlandais Johnny Hoogerland et de l’Espagnol Juan Antonio Flecha, provoquée par un véhicule. Des scènes qui espérons, ne se rééditent plus à l’avenir.

[youtube id= »FWb0bACcDc0″]