Pourquoi doit-on adopter une tenue blanche à Wimbledon ?

Si vous suivez régulièrement le tournoi de Wimbledon, vous remarquerez une particularité commune que ce soit chez les hommes ou les femmes.

Tous les joueurs et joueuses de tennis se parent d’une tenue exclusivement blanche. Non pas pour se donner un certain style, mais simplement une question de règlement. Bien que cette tradition soit dans l’ensemble respectée depuis 1877 (date de la première édition), un code vestimentaire sera imposé par la direction du Grand Chelem londonien à partir de 1963.

Une consigne très stricte qui, si elle n’est pas respecté, peut entraîner l’exclusion du joueur. La teinte blanche étant considérée par les britanniques comme celle de l’élégance et du select pour la saison d’été (Wimbledon se dispute habituellement fin juin début juillet).

Les contournements des joueurs par le biais d’accessoires (bandanas, poignets, chaussures …) d’une autre couleur, sont priés de bien vouloir changer leurs objets.

Une situation qui a touché Roger Federer en 2013. Le Suisse qui avait évolué avec des chaussures aux semelles rouges durant son premier match, sera obligé de les changer au tour suivant. Même le Maître n’a pas le droit à des privilèges à Londres.